Pages

Tuesday, February 26, 2008

Casse-toi, pauvre con : Sarkozy, on l'aime ou on l'aime pas.

Sarkozy, on l'aime ou on ne l'aime pas mais il ne laisse pas indifférent.
Moins les Français l'aiment, plus je l'apprécie.


Le Sarkozy que je n'aime pas.

Quand il était candidat je n'étais pas en faveur de Sarkozy. Tout simplement car mon coeur est plus à gauche.

Face aux nouveaux défis – globalisation, compétitivité, émergence du BRIC, déclin des USA, défis énergétiques, il y a clairement deux approches. Jouer la compétitivité à tout prix ou au contraire promouvoir d'autres valeurs.


Je n'aime pas l'approche de Sarkozy : jouer la compétitivité

La première approche consiste à surenchérir sur la compétitivité. Vendre plus que les autres, être plus compétitif, rafler les marchés, suivre la loi du plus fort. Ca n'est pas mon approche préférée même si il ne faut pas être naif par rapport à la puissance des capitaux et de l'argent dans ce bas monde. Pour moi la compétition extrême c'est la guerre et il n'est pas étonnant que le pays qui se veut le plus compétitif (les US) sont en guerre aujourd'hui.


L'alternative à Sarkozy: l'approche Humaniste

La deuxième approche, celle que je préferre est plus humaniste que capitaliste. Elle met l'homme avant le capital, le social avant le libéral. Le Sarkozy que je n'aime pas c'est celui qui veut qu'on « travaille plus pour gagner plus ». Peut-être on gagne un peu plus, mais qui gagne « le plus » dans ce jeu : le management, les actionnaires, les employés ? Les traders ? Peut-être suis-je idéaliste mais je veux suivre ceux qui proposent autre chose que le capitalisme et « la main invisible » pour rendre les hommes heureux. « Et si le luxe c'était l'espace ? » : le temps libre, travailler moins, faire plus de sport, manger sainement, donner du travail et de la dignité à tout le monde, profiter d'une nature propre ? Et si ca coutait moins cher au final ? Combien coûte la guerre en Irak ?


C'est donc dans le domaine politique que je n'aime pas Sarkozy. Mais bon, les Français ont choisi et maintenant il est là !


Le Sarkozy que j'adore

J'aime vraiment le personnage Sarkozy, celui qui a des problèmes d'image aujourd'hui.


J'adore : Sarkozy parle Cash

Pour moi, l'épisode récent du « casse-toi, pauvre con » est avant tout super rigolo. (voir ici http://www.dailymotion.com/video/x4hl90_sarkozy-casse-toi-pauvre-con_politics).


Sarkozy, on ne peut pas l'accuser de ne pas être direct. Il va sur le terrain et quand il n'est pas bien accueilli, il s'explique. Il est à l'opposé du Politiquement correct et c'est en fait cela qui me plait. Pourquoi ne pas dire « Casse-toi » à un type quand c'est tellement vrai, tout le monde le pense au moment même : pourquoi ce type est justement là s'il ne veut pas voir Sarkozy ?


Combien je le comprend ! Je suis si souvent obligé dans mon travail de ravaler mes pensées que si un jour je devient aussi bien placé que Sarkozy, je ne vais pas me priver de dire leurs 4 vérités à ceux qui n'ont rien à faire là où ils sont. Tout comme j'apprécierai qu'on me dise clairement quand je dépasse les limites, d'ailleurs. La communication du Futur, ca n'est pas une communication qui contient des tabous. C'est une communication directe et franche qui montre clairement ce qu'on veut. C'est une base saine pour la négociation.


Qu'on le veuille ou non, Sarkozy avec son style direct a su faire émerger les vrai sujets qui posent problème en France: le pouvoir d'achat, l'esprit d'entreprise, la langue de bois... La commission Attali en est un superbe exemple : quel pavé dans la marre Administrative Française !


(Il nous faudrait la même commission en Belgique mais il y aurait alors 2100 propositions, 300 par gouvernement - Fédéral, Wallon, Flamand, Bruxellois, Francophone, Néérlandophone, Germanophone)


J'adore : Sarkozy est sur le terrain


Il pourrait se cacher dans son agenda mais non. Il va au contact. J'aime bien ca. Parfois ca frotte un peu et il dérape. Peu importe. Il est la. Il est présent. Il y a un pilote dans l'avion.


J'adore : Sarkozy vit la vie qui lui plait


Il épouse une top model italienne, il va en vacances en jet privé, il se bourre la gueule avec Poutine... Il se fout du « Qu'en dira t'on ». Quelle liberté ! J'adore. Comment mieux dire « merde » à ceux qui savent mieux comment il faut vivre sa vie ?


J'adore : Sarkozy a un plan


Malgré les hauts et les bas médiatiques, Sarkozy a un plan. Contrairement à Chirac, qui dans le film « Dans la peau de Jacques Chirac » semble se demander qu'est-ce qu'il va faire à part gagner les élections, Sarkozy possède un plan essentiellement économique. Pour ce faire, il est maintenant le plus gros représentant commercial de la France. Il vent des avions (airbus, rafalle), des centrales nucléaires ou des trains à grande vitesse. Comme tout excellent commercial il utilise un jet privé, sors avec une top-model, fait des beaux voyages et a une Rolex. Il ne lui manque que la Ferrari comme dirait l'excellent Nicolas Canteloup sur Europe1. Le plan de Sarkozy c'est de vendre la France pour qu'elle soit plus riche.


Encore une fois ca n'est pas le plan que j'aurais choisi mais j'aime quand les gens ont un plan. J'admire donc Sarkozy pour cela.


Le Bilan : Wait and See


Le jugement se fera donc dans 4 ans, à la fin de son quinquennat. Je pense que Sarkozy aura un bon bilan. Il aura réussi à fouetter la France et à la rendre un peu plus compétitive. Si il n'y a pas de mauvaise nouvelle majeure entre-temps (nouvelle guerre, actions terroristes, crack boursier, famine), il en sortira grandi.


Malheureusement son succès aura créé encore plus de tensions sur le plan International car la France sera de plus en plus agressive sur les marchés. Cette approche menant un peu plus vers l' « Hyper Conflit » de Jacques Attali (tel que décrit dans son livre « Une brève histoire de l'avenir »).

Chimay : the social beer

Belgium is a beer country. One of my favorite beers is the Chimay.






I was really delighted when I read the "Authentic trapist product" text at the back of the bottle of Chimay Bleu:


An Authentic Trappist product follows the following criteria:
  • The beer must be brewed within the walls of a Trappist abbey, by or under control of Trappist monks.
  • The brewery, the choices of brewing, and the commercial orientations must obviously depend on the monastic community.
  • The economic purpose of the brewery must be directed toward assistance and not toward financial profit.
So the good news is that each time I drink a chimay I make a good action ! That's what I call win-win! :-)

Links :

Saturday, February 23, 2008

Twitter / Gtalk integration

I have tested today the GTalk/Twitter integration. By sending an instant message to Twitter you can twitt and receive your friends twitts. It's really great : Twitter becomes a kind of broadcasting chat engine.

It's a common trend that I have seen at IBM also. You can add a service - called a Bot- as one of your buddiesand ask him questions. It's the computer on the other side who talks to you.

For example, at IBM we have a number of Instant Messaging bots available on Sametime to employees, including:
  • Calendar, which searches the calendars of specified people to find a mutually available meeting time
  • Dictionary, which looks up requested words in an online dictionary
  • Help, which allows users to search across multiple online help systems
  • RemindMe, which notifies users when a time/calendar event occurs (for example an upcoming meeting or vacation)
  • SkillTap, which finds and connects users with others possessing one or more requested skills
  • Stockquote, which retrieves price data from any online stock market ticker (not that we spend a lot of time doing this during work hours, of course!)
  • WhatIs, which defines IBM acronyms (and is therefore very popular)


There is a technical article over here : Building your own Sametime bots. If you know some good bots for GTalk, MSN or Yahoo, please let me know.

Marrakech

Marrakech, malgré la pollution, est une ville où il fait bon vivre. Nous avons profité de ses belles couleurs amplifiées par le soleil : le jaune des bâtiments, le vert des palmiers (c'est une oasis), les couleurs des souks, le jaune du jus d'orange, le bleu du ciel, le blanc de la neige au sommet des montagens de l'atlas...



Marrakesh c'est aussi un spectacle permanent. Notre attention est sollicitée par le grouillement de mobylettes, de vendeurs dans les souks, d' ouvriers sur les chantiers , de cireurs de chaussures, de personnes qui demandent ce que nous cherchons dans l'espoir d'obtenir un bakchich sur une vente improbable, de taxis et de calèches qui veulent nous ballader, de vendeurs de cigarettes ou de cacahouètes, de policiers qui surveillent chaque carrefour, des petites charrettes tirées par des ânes au milieu des bus et de gros 4x4...



L'album photo est ici:
Marrakech

Thursday, February 7, 2008

Architectural Thinkings

I just completed a IBM course on Architectural Thinking. Here are the best quotes :

"Every Solution to a problem introduces new problems"

"At IBM, Architects must have a T-Shape"

"IT Architecture is a set of decisions that you take which will cost you a lot of money if you change them afterwards" (Robin Mulkers)

(In architecture,) "Good is good enough"